Banniere1
Banniere10
Banniere11
Banniere12
Banniere13
Banniere14
Banniere15
Banniere16
Banniere2
Banniere3
Banniere4
Banniere5
Banniere6
Banniere7
Banniere8
Banniere9
Eglantier FB1_AGRENABA
Salamandra_salamandra_(Marek_Szczepanek)
boucle vezoult (4)_AGRENABA
vipere_aspic_copyrightPixiflore

Les Île de Chelles

Délibération de classement: 27/11/2008

doc_classement_reserve Documents de classement

Superficie : 4ha 95a 51ca

Localisation :

Département(s) : Seine-et-Marne

Commune(s) : Chelles

Gestionnaire : Communauté de Communes de Marne et Chantereine

Arrêté du Président du Conseil Régional n)09-09  du 16/01/2009

Propriétaire : Commune de Chelles

ILES DE CHELLES

Communauté d'agglomération de de Marne et Chantereine : M. PASUTTO   

ZAE la Tuilerie
3 bis rue d'Orneteau
77500 CHELLES

01 64 72 65 02  

01 60 93 10 79

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.  

www.marne-chantereine.fr

Patrimoine naturel :

Le site des Iles de Chelles constitue un refuge pour une faune et une flore originales au sein d'un environnement fortement anthropisé de longue date. 181 espèces végétales dont 8 espèces patrimoniales y ont été recensées. Parmi elles, 2 espèces sont protégées au niveau national. Le site accueille également des oiseaux inféodés aux miliieux aquatiques alluviaux présentant un intérêt patrimonial fort et plusieurs espèces de poissons peu communes présentent au droit des îles, telles que le Chabot, le Barbeau ou la Lamproie fluviatile.

 

icon

BILAN DES INVENTAIRES FAUNE-FLORE

Nombre total d'espèces
(Bilan au 01/01/2011)

370
Plantes 248
Flore vasculaire 246
Bryophytes / mousses 0
Ptéridophytes / Fougères 2
Champignons 0
Oiseaux 54
Insectes 35
Lépidoptères 7
Coléoptères 15
Orthoptèroïdes 6
Odonates 7
Mammifères 4
Chiroptères 3
Amphibiens 2
Reptiles 1
Poissons 26

Intérêt patrimonial

La réserve naturelle régionale des Îles de Chelles est composée d'un chapelet d'îles et d'îlots boisés situés dans un contexte urbain, à une vingtaine de kilomètres à l'Est de Paris. La réserve est d'ailleurs très certainement la plus urbaine des 10 RNR de la région francilienne. Cependant la totalité des îles et îlots est inaccessible au public et se trouve dans une partie non navigable de la Marne, faisant du site une zone de tranquillité intégrale et lui conférant une fonctionnalité de zone refuge pour la Faune et la Flore, aspect non négligeable dans cet environnement sous forte pression anthropique.

Depuis mars 2004, la réserve est incluse dans la Znieff de type 1 « Vallée de la Marne de Gournay-sur-Marne à Vaires-sur-Marne » et se situe à proximité immédiate de deux autres Znieff de type 1. De fait, elle s'intègre donc au sein d’un réseau de zones semi-naturelles d’intérêt écologique remarquable.

La réserve peut se départager en deux secteurs : celui des "Îles refuges" en amont qui comprend 6 îlots et celui des "Îles mortes" comprenant les 5 autres îlots en aval.

L'intérêt patrimonial du site réside en partie dans ses cortèges floristiques avec notamment la présence d'un habitat de l’annexe I de la directive « Habitats » : les Mégaphorbiaies eutrophes des eaux douces qui abritent la Grande cuscute (Cuscuta europaea), espèce rare classée "Vulnérable" dans la Liste Rouge régionale et protégée au niveau régional. Cependant, cet habitat d'intérêt communautaire recouvre une toute petite surface (0,15 ha) et d'une manière générale, la dynamique naturelle de la végétation tend à homogénéiser les habitats qui convergent vers des boisements moyennement humides dégradés. 
Les berges à végétations herbacées présentent des pentes abruptes, et si elles accueillent ponctuellement une végétation herbacée hélophytique peu typique, bien souvent leurs cortèges floristiques tendent vers celui des friches humides.
Par conséquent, bien que les habitats recensés sur la réserve ne présentent pas un intérêt phyto-écologique absolu, ils présentent une certaine originalité et abritent quelques espèces végétales patrimoniales dont deux protégées en Île-de-France, la Grande cuscute (Cuscuta europaea) et la Cardamine impatiente (Cardamine impatiens).

Cardamine_impatiens Cuscuta_europaea Cuscuta_europaea_zoom

Un autre atout majeur de la réserve repose sur sa faune piscicole. Au sein de la réserve, les herbiers aquatiques de la Marne procurent des habitats favorables à la reproduction de plusieurs espèces de poissons. Avec pas moins de 26 espèces recensées, la RNR des îles de Chelles est de loin, la réserve francilienne qui héberge le peuplement piscicole le plus diversifié. Parmi ces espèces, signalons la présence de la Lamproie de Planer (Lampetra fluviatilis), du Chabot commun (Cottus gobio), de la Bouvière (Rhodeus amarus) et de la Loche de rivière (Cobitis taenia), 4 espèces inscrites en Annexe II de la Directive "Habitat". On peut aussi mentionner la reproduction sur le site du Brochet (Esox lucius), espèce de la Stratégie de Création d'Aires Protégées (SCAP nationale et régionale) et déterminante de ZNIEFF en Île-de-France. La végétation arbustive rivulaire joue également un rôle important pour la reproduction d'espèces comme la Lote de rivière (Lota lota), espèce SCAP et déterminante ZNIEFF également, ou la Perche (Perca fluviatilis) qui enroulent leurs œufs dans le chevelu racinaire immergé des arbres.

Loche_de_Rivire Rhodeus_amarus Chabot_commun Lamproie_de_Planer

Brochet

Hormis les oiseaux qui semblent avoir été relativement bien étudié, il ressort globalement un manque de données pour les autres groupes faunistiques. La couleuvre à collier (Natrix natrix) est le seul reptile recensé sur la RNR, la grenouille verte (Pelophylax kl. esculenta) et le Crapaud commun (Bufo bufo) constituent les seuls amphibiens et sur les maigres 35 espèces d'insectes observés, une seule espèce dites patrimoniale : l'Agrion à longs cercoïdes (Erythromma lindenii), déterminante de ZNIEFF et dont la reproduction sur le site a été notée au moins en 2004. Quatre espèces de mammifères seulement sont mentionnées. En dehors du Ragondin (Myocastor coypus), les trois autres sont des Chauves-souris : la Pipistrelle commune (Pipistrellus pipistrellus), le Murin de Daubenton (Myotis daubentonii) et la Sérotine commune (Eptesicus serotinus). Il est pourtant probable que d'autres chiroptères fréquentent le secteur, ne serait-ce qu'en période de chasse. Des inventaires chiroptérologiques effectués en d'autres lieux de la commune ("Montagne de Chelles" par exemple) ou sur des communes voisines ont d'ailleurs révéler la présence de plusieurs autres espèces dans les environs. Sans parler de l'absence "surprenante" d'autres espèces de mammifères plus répandus que le ragondin tels que l'écureuil roux, le hérisson ou le renard pour ne citer que ceux-là. Des inventaires complémentaires seraient donc souhaitables.

Eptesicus_serotinus Myotis-daubentonii Erythromma_lindenii Couleuvre_a_collier
Bergeronnette_des_ruisseaux Alcedo_atthis

Quant aux oiseaux, même s'il paraît évident que des inventaires supplémentaires permettraient sans doute d'allonger la liste des espèces observées sur le site, il semble toutefois que la réserve ne constitue pas un enjeu majeur pour la conservation des oiseaux dans la région. La surface limitée des îlots, la faible taille de la réserve (à peine 5 ha, ce qui en fait la plus petite RNR de la région) et le caractère urbain de celle-ci, ne jouent pas en faveur d'une diversité avifaunistique exceptionnelle. Pour autant, la tranquillité des lieux assurée par la limitation des accès terrestres et fluviaux permet à certaines espèces plus ou moins communes de se reproduire sur le site en toute quiétude, ce qui n'est pas négligeable dans la région, surtout en milieu aquatique. On peut signaler par exemple, la nidification du Martin-pêcheur d'Europe (Alcedo atthis) et de la Bergeronnette des ruisseaux (Motacilla cinerea) ou encore l'observation en plusieurs points de la réserve du Pic épeichette (Dendrocopos minor), de l'Hirondelle de rivage (Riparia riparia) et du Moineau friquet (Passer montanus). Des preuves de reproduction sont à rechercher chez ces trois dernières espèces qui subissent une dynamique négative plus ou moins rapide de leur population francilienne.

Pic_peichette Moineau_friquet Hirondelle_de_rivage

Statuts réglementaires régionaux et nationaux

Désignations et protections franciliennes et nationales

  • 52 espèces protégées nationales(PN) :
  • 41 oiseaux
  • 3 mammifères (chiroptères)
  • 2 amphibiens
  • 1 reptile
  • 5 poissons

Parmi les mammifères et les oiseaux, seules les espèces chassables ne sont pas protégées au niveau national et la quasi-totalité de l’herpétofaune est également protégée sur l’ensemble du territoire. Quant à la liste des poissons protégés, elle stipule l'interdiction de la destruction ou l'enlèvement des oeufs, et l'interdiction de la destruction, l'altération ou la dégradation des milieux particuliers et notamment des lieux de reproduction. Autrement dit, la pêche d'espèces protégées au stade adulte n'est pas formellement interdite par l'arrêté du 8 décembre 1988 fixant la liste des espèces de poissons protégées sur l'ensemble du territoire national.

  • 2 espèces protégées régionales (PR) (ne concerne que la Flore et les Insectes) :
  • 2 plantes (la Grande cuscute et la Cardamine impatiente)
  • 7 espèces de la Stratégie nationale et régionale de Création d'Aires Protégées (SCAP et SCArP) :
  • 1 oiseau (la Sterne pierregarin, non nicheur sur le site)
  • 6 poissons
  • et 2 habitats SCAP (Code Corine Biotope) :
  • Forêts alluviales à Alnus glutinosa et Fraxinus excelsior (Alno-Padion, Alnion incanae, Salicion albae)* (44.3, 44.2 et 44.13)
  • Mégaphorbiaies hydrophiles d’ourlets planitiaires (37.7 et 37.8)
  • 9 espèces Déterminantes ZNIEFF (Zone Naturelle d'Intérêt Ecologique, Faunistique et Floristique) :
  • 2 plantes
  • 1 oiseau répondant aux critères retenus par le CSRPN (nombre minimum de couples nicheurs ou d’individus hivernants présents sur le site pour justifier la création d’une ZNIEFF).
  • 1 insecte (l'Agrion à longs cercoïdes)
  • 5 poissons

Dans certains cas, la seule présence avérée d'une espèce figurant dans les listes d'espèces ZNIEFF n'est pas suffisante pour justifier la création d'une ZNIEFF sur le site concerné. Certains critères supplémentaires (nombre d'individus minimum, nombre de couples nicheurs minimum, présence de sites de reproduction ou d'hivernage etc...) doivent être remplis pour que l'espèce soit considérée comme "déterminante ZNIEFF". Ces cas de figure concernent un certains nombre d'espèces d'oiseaux et toutes les chauves-souris concernées par les listes ZNIEFF.

  • 1 espèce de Flore vasculaire menacées en région Île-de-France 
    (Liste rouge régionale de la Flore Vasculaire d'Île-de-France, 2011)
  • 1 VU (Vulnérable), la Grande Cuscute (Cuscuta europaea)
  • 1 ou 2 espèces d'Oiseaux nicheurs menacées en région Île-de-France 
    (Liste rouge régionale des Oiseaux Nicheurs d'Île-de-France, 2012)
  • 2 VU (Vulnérables) fréquentent régulièrement le site. Il est possible, voire probable que le Pic épeichette (Dendrocopos minor) niche sur la Réserve, quant à la Sterne pierregarin (Sterna hirundo), elle ne s'y reproduit pas mais elle y est observée en pêche.
Pic_epeichette Sterne_pierregarin

Statuts réglementaires européens et internationaux

Désignations et protections européennes et internationales

  • Directive Oiseaux Natura 2000 :
  • 2 espèces de l’Annexe I de la Directive (espèces dont la protection nécessite la mise en place de Zone de Protection Spéciale - ZPS)
  • Directive Habitat-Faune-Flore Natura 2000 :
  • espèces de l’Annexe II (Faune-Flore d'intérêt communautaire. espèces en danger, vulnérables, rares, endémiques) :
  • 4 poissons
  • 4 espèces de l’Annexe IV (Faune-Flore pour laquelle les Etats membres doivent prendre des mesures de protection strictes) 
  • 3 mammifères (chiroptères)
  • 1 reptile
  • 3 espèces de l’Annexe V 
  • 1 amphibien
  • 2 poissons
  • Convention de Bonn :
  • 31 espèces de l’Annexe II (espèces migratrices dont l’état de conservation en Europe est défavorable) :
  • 29 oiseaux
  • 2 mammifères (chiroptères)
  • 9 espèces d’oiseaux Accord AEWA (Accord sur la conservation des oiseaux d’eau migrateurs d’Afrique-Eurasie. 235 espèces concernées depuis 2002)
  • Convention de Bern :
  • 11 espèces de l’Annexe II : (Espèces de Faune strictement protégées en Europe)
  • 8 oiseaux
  • 3 mammifères (chiroptères)

maps_bleue Carte des formations végétales

© OGE - 2008

Carte de la RNR des îles de Chelles par OGE

Carte de la RNR des îles de Chelles par OGE (2008)

doc_classement_reserve Carte Mos/Ecomos simplifiée

Carte simplifiée RNR Îles de Chelles

Legende carte simplifiée RNR Îles de Chelles

doc_classement_reserve Carte Mos/Ecomos détaillée

Carte MOS/Ecomos RNR Îles de Chelles

Legende RNR Îles de Chelles

<< Retour

Vous êtes ici: Réserves Naturelles Régionales >> Les Iles de Chelles

logo_natureparif
logo-region-IDF
logo_DRIEE_Ile-de-France