Banniere1
Banniere10
Banniere11
Banniere12
Banniere13
Banniere14
Banniere15
Banniere16
Banniere2
Banniere3
Banniere4
Banniere5
Banniere6
Banniere7
Banniere8
Banniere9
Eglantier FB1_AGRENABA
Salamandra_salamandra_(Marek_Szczepanek)
boucle vezoult (4)_AGRENABA
vipere_aspic_copyrightPixiflore

BASSIN DE LA BIÈVRE

Délibération de classement: 09/07/2009

Par la Région Ile-de-France

doc_classement_reserve Documents de classement

Superficie : 5ha 9635 ares

Localisation :

Département(s) : Essonne et Haut-de-Seine

Commune(s) : Antony et Verrières-le-Buisson

Gestionnaire : cogestion SIAAP/CORIF

Arrêté du Président du Conseil Régional du 15/07/2009

Propriétaire : SIAAP et Commune d'Antony

Bievre

Syndicat Interdépartemental pour l'Assainissement de l'Agglomération Parisienne (SIAAP) : Florence Glock  

01 44 75 69 35

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

www.siaap.fr

Centre Ornithologique Ile-de-France (CORIF) : Colette Huot-Daubremont                                              

01 48 60 13 00

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

www.corif.net

 Patrimoine naturel :

Malgré sa situation au cœur d'un environnement fortement urbanisé et sa taille qui en fait l'une des plus petites Réserves Naturelles Régionales d'Île-de-France, ce site constitue une enclave pour la biodiversité et possède une richesse écologique non négligeable. Quatre des sept habitats observés sur le site sont très mal représentés sur le département des Hauts-de-Seine et sont pour cela prioritaires dans un souci de conservation d’une diversité d’habitats naturels. Il s’agit de groupements végétaux de milieux humides qui favorisent notamment la présence d'espèces d'oiseaux remarquables. En effet, l'intérêt de la réserve est avant tout ornithologique. Ce ne sont pas moins de 148 espèces d’oiseaux qui y ont été recensées parmi lesquelles des hivernants rares (Bécassine des marais, Râle d'eau) à très rares (Bécassine sourde, Butor étoilé), et des migrateurs très rares (marouette ponctuée, Blongios nain, Rousserolle turdoïde).

 

icon

BILAN DES INVENTAIRES FAUNE-FLORE

Nombre total d'espèces
(Bilan au 01/01/2011)

374
Plantes 198
Flore vasculaire 197
Bryophytes / mousses 0
Ptéridophytes / Fougères 1
Champignons 0
Oiseaux 151
Insectes 0
Lépidoptères 0
Coléoptères 0
Orthoptèroïdes 0
Odonates 0
Mammifères 8
Chiroptères 2
Amphibiens 3
Reptiles 2
Poissons 12

Intérêt patrimonial

La réserve naturelle régionale du Bassin de la Bièvre se situe dans un ensemble urbain dense au Sud-Ouest de Paris et constitue l'un des derniers endroits où la rivière Bièvre est à découvert avant d’être canalisée et enterrée sur les 15 km qui la sépare de Paris. Le bassin est très étroitement enclavé dans le tissu urbain et se trouve isolé des autres espaces "naturels" des alentours. Il constitue de ce fait un "îlot naturel" relictuel, face à l'étendue croissante de l'agglomération parisienne, tout particulièrement pour le département des Hauts-de-Seine, densément urbanisé, où n'existe quasiment aucun site de cette valeur. 

L'intérêt principal du bassin, dans l'état actuel des connaissances, réside dans ses capacités d'accueil pour l'avifaune. C'est principalement pour cette qualité que le site a été répertorié en Zone Naturelle d'Intérêt Ecologique, Faunistique et Floristique (ZNIEFF) par le Ministère de l'Environnement en 1984. Il s'agit pourtant d'une des plus petites Réserves Naturelles d'Île-de-France (à peine 6 ha) et de loin celle dont le contexte est le plus minéralisé.

Véritable marais en ville, le bassin de retenue de la Bièvre se compose de milieux particulièrement attractifs pour la biodiversité qui se manifestent pour les plus intéressants sous la forme de roselières, d'une zone d'eau libre, de boisements humides ou encore de zones exondées qui prennent l'apparence de vasières à certaines époque de l'année.
Ainsi, certains des habitats qui composent la réserve sont d'intérêt prioritaire du fait de leur sous-représentation à l'échelle du département des Hauts-de-Seine (92) et en raison du nombre total d'espèces de plantes qu'ils hébergent et de la "qualité" de ces espèces (pourcentage d'espèces très rares pour le département recensées dans l'habitat). Citons par exemple la présence de 2 stations de Saussaies marécageuses à Saule cendré (code CORINE : 44.921) sur le site au sein desquelles 63 espèces ont été répertoriées dont 13 très rares, également 5 stations de Végétation à Phalaris arundinacea (code CORINE : 53.16) (62 espèces répertoriées, 12 très rares), ou encore la présence de secteurs de Phragmitaies inondées (code CORINE : 53.111) et de Typhaies (code CORINE : 53.13) abritant aussi plusieurs espèces très rares pour le département.

Callitriche_a_fruits_plats Laiche_panicule Scirpe_des_marais

Sur le plan floristique, le site n'accueille certes pas d'espèces protégées au niveau national ou régional et ne constitue donc pas un enjeu majeur pour la conservation d'espèces menacées en Île-de-France mais là encore, l'intérêt du site est loin d'être négligeable dans le contexte départemental. Lors des prospections effectuées sur l'ensemble du département des Hauts-de-Seine entre 2001 et 2004 par le CBNBP, 10 espèces, dont deux invasives, ont été observées uniquement sur la réserve du bassin de la Bièvre. Signalons par exemple l'observation en 2004 de la Callitriche à fruits plats (Callitriche platycarpa) dans les eaux stagnantes de la Saussaie marécageuse. Cette espèce assez rare en Île-de-France n'avait tout simplement jamais été observée dans le département. La Laîche paniculée (Carex paniculata) n'avait fait l'objet que d'une mention très ancienne dans le département (en 1836), et d'autres espèces très rares dans les Hauts-de-Seine ont été recensées au cours des derniers inventaires floristiques effectués sur la RNR : le Myosotis des marais (Myosotis scorpioides), la Véronique mouron d'eau (Veronica anagallis-aquatica) ou le Scirpe des marais (Eleocharis palustris) par exemple.

Senecio_erucifolius Myosotis_scorpioides Mouron_deau

L'atout majeur de la réserve repose sur l'avifaune qui y a été recensée. Il faut préciser que le site a bénéficié d'un suivi ornithologique régulier depuis 1977. Ainsi, ce ne sont pas moins de 151 espèces d'oiseaux qui ont été observée sur la réserve, chiffre exceptionnel au regard de la taille restreinte et de la situation très urbaine du site. Certains nicheurs remarquables à l'échelle de l'Île-de-France se sont régulièrement reproduits sur le site au cours des 10 dernières années. Le râle d'eau (Rallus aquaticus), nicheur "Vulnérable" dans la région et le Grèbe castagneux (Tachybaptus ruficollis), nicheur "Quasi-menacé" en font partie.

Heron_cendre Grebe_castagneux Rousserolle_effarvatte rale_deau Bruant_des_roseaux

L'intérêt considérable du site a également été démontré en période hivernale, notamment avec la présence du Butor étoilé (Botaurus stellaris)très rare en Ile-de-France qui a hiverné à plusieurs reprises sur le site. D'autres espèces particulièrement remarquables dans un tel contexte urbain ont pris l'habitude de passer l'hiver sur le site comme la sarcelle d'hiver (Anas crecca) avec 15-20 individus environ, la Bécassine des marais (Gallinago gallinago) ou encore la très rare Bécassine sourde (Lymnocryptes minimus) dont un ou deux individus ont été notés chaque année entre 1994 et 2005, et jusqu’à 6 en 1999 ! L'hivernage des deux espèces de bécassines et les observations fréquentes du Butor ont fait la réputation du site auprès de la communauté ornithologique francilienne. Au cours de la période 1995-2000, les effectifs réguliers de bécassines des marais (~30) ont placé le site parmi les plus importants pour l'hivernage de l’espèce dans la région et l'hiver 2000-2001 a même accueilli plus d'une centaine d'individus ! Ces constats prouvent l'importance de cette réserve naturelle régionale si petite et enclavée soit-elle.
Enfin parmi les surprises notées exceptionnellement au passage migratoire, on peut mentionner les observations de l'Avocette élégante (Recurvirostra avosetta), la Barge à queue noire (Limosa limosa), la Cisticole des joncs (Cisticola juncidis), la Marouette ponctuée (Porzana porzana), la Locustelle luscinioïde (Locustella luscinioïdes), la Rousserolle turdoïde (Acrocephalus arundinaceus), le Torcol fourmilier (Jynx torquilla), la Mésange rémiz (Remiz pendulinus), la Mésange à moustaches (Panurus biarmicus), la Pie-grièche écorcheur (Lanius collurio) ou encore le Bruant ortolan (Emberiza hortulana) !

Butor Sarcelle_dhiver Gallinago_gallinago Becassine_sourde_2

En plus de l'intérêt ornithologique qui n'est plus à démontrer, une récente étude (2011) a permis d'étudier le peuplement piscicole du Bassin de la Bièvre. A cette occasion, pour compléter le diagnostic, des inventaires hydrobiologiques (macro-invertébrés) et phytoplanctoniques ont également été effectués. Les secteurs de pleine eau, les berges boisées, les hélophytes rivulaires (roselières, Phalaris...) et les couloirs hydrauliques ont donc fait l'objet de relevés et ont permis d'identifier 12 espèces de poissons sur le site dont la Bouvière (Rhodeus amarus) espèce de l'annexe II de la Directive habitat, déterminante de ZNIEFF en Île-de-France et listée dans les espèces de la Stratégie régionale et nationale de Création d'Aires Protégées (SCAP), la Carpe commune variété "miroir" (Cyprinus carpio) ou l'Epinoche (Gasterosteus aculeatus).

Rhodeus_amarus Epinoche Chironomus_plumosus

Concernant la faune benthique, elle s'élève à 15 taxons traduisant une richesse spécifique faible. Seuls les taxons s’adaptant à la vase ont pu s’établir dans le plan d’eau et les plus représentés (achètes, chironomes, aselles et oligochètes) témoignent d’un milieu eutrophe, favorisant le développement d'espèces très polluo-resistantes à l'image de Chironomus plumosus, unique espèce de la famille des chironomes recensée sur le bassin de la Bièvre. De la même façon, le suivi phytoplanctonique montre un peuplement floristique dénué d’espèce sensible ou considérée comme présentant un intérêt écologique.

Sur le plan herpétologique, on recense 2 espèces communes de reptiles (le Lézard des murailles et la Couleuvre à collier) et 3 espèces d'amphibiens dont une assez rare en Île-de-France, le Crapaud accoucheur (Alytes obstetricans). La présence de cette espèce en milieux artificialisés a déjà été démontrée dans la région (cimetières, friches industrielles, ornières...), cependant, la petite population qui semble se maintenir sur la RNR du Bassin de la Bièvre est l'une des rares qui subsistent dans les environs immédiats de Paris.
Enfin, à l'heure actuelle, 8 espèces de mammifères ont été observées sur le site. Parmi elles, le plus remarquable est sans doute le Campagnol amphibie (Arvicola sapidus), espèce faisant l'objet d'une vaste enquête nationale (2008-2012) afin de proposer à terme, des actions de conservation pertinentes pour ce petit mammifère listé dans les espèces de la Stratégie régionale et nationale de Création d'Aires Protégées (SCAP) et considéré comme "Quasi menacé" en France et "Vulnérable" au niveau mondial. Signalé comme abondant dans le canal d'arrivée d'eau du Bassin autrefois, il n'a malheureusement pas été ré-observé tout récemment malgré des recherches ciblées en 2011.
Parmi les autres espèces de mammifères, on peut également signaler les observations de deux espèces de chauves-souris protégées, la Pipistrelle commune (Pispistrellus pipistrellus) et la Pipistrelle de Nathusius (Pipistrellus nathusii).

Alytes_obstetricans Campagnol_amphibie Pipistrelle_de_Nathusius

Quant aux insectes terrestres, à ce jour, aucune étude n'a été menée mais cela ne saurait tarder...

Statuts réglementaires régionaux et nationaux

Désignations et protections franciliennes et nationales

  • 117 espèces protégées nationales(PN) :
  • 107 oiseaux
  • 3 mammifères (Hérisson d'Europe, Pipistrelle commune et Pispistrelle de Nathusius)
  • 3 amphibiens
  • 3 reptiles
  • 1 poisson

Parmi les mammifères et les oiseaux, seules les espèces chassables ne sont pas protégées au niveau national et la quasi-totalité de l’herpétofaune est également protégée sur l’ensemble du territoire. Quant à la liste des poissons protégés, elle stipule l'interdiction de la destruction ou l'enlèvement des oeufs, et l'interdiction de la destruction, l'altération ou la dégradation des milieux particuliers et notamment des lieux de reproduction. Autrement dit, la pêche d'espèces protégées au stade adulte n'est pas formellement interdite par l'arrêté du 8 décembre 1988 fixant la liste des espèces de poissons protégées sur l'ensemble du territoire national.

  • 18 espèces de la Stratégie nationale de Création d'Aires Protégées(SCAP) :
  • 16 oiseaux (aucun nicheur sur le site)
  • 1 mammifère (le Campagnol amphibie)
  • 1 poisson
  • Un habitat SCAP : Pelouses maigres de fauche de basse altitude (Alopecurus pratensis, Sanguisorba officinalis) (Code Corine biotope 38.2)
  • 11 espèces de la Stratégie régionale de Création d'Aires Protégées (SCArP) :
  • 9 oiseaux (aucun nicheur sur le site)
  • 1 mammifère
  • 1 poisson
  • 21 espèces Déterminantes ZNIEFF (Zone Naturelle d'Intérêt Ecologique, Faunistique et Floristique) :
  • 20 oiseaux répondant aux critères retenus par le CSRPN (nombre minimum de couples nicheurs ou d’individus hivernants présents sur le site pour justifier la création d’une ZNIEFF).
  • 1 poisson (la Bouvière)

Dans certains cas, la seule présence avérée d'une espèce figurant dans les listes d'espèces ZNIEFF n'est pas suffisante pour justifier la création d'une ZNIEFF sur le site concerné. Certains critères supplémentaires (nombre d'individus minimum, nombre de couples nicheurs minimum, présence de sites de reproduction ou d'hivernage etc...) doivent être remplis pour que l'espèce soit considérée comme "déterminante ZNIEFF". Ces cas de figure concernent un certains nombre d'espèces d'oiseaux et toutes les chauves-souris concernées par les listes ZNIEFF.

  • vertébré menacé d'extinction sur le territoire national (le Blongios nain, non nicheur sur le site. Observé occasionnellement dans les années 1990)
  • Aucune espèce de Flore vasculaire menacées en région Île-de-France 
    (Liste rouge régionale de la Flore Vasculaire d'Île-de-France 2011)
  • 0 à 2 espèces d'Oiseaux Nicheurs menacées en région Île-de-France 
    (Liste rouge régionale des oiseaux nicheurs d'Île-de-France, 2012)
  • 2 VU (Vulnérables) susceptibles de se reproduire sur le site : le Râle d'eau (Rallus aquaticus) et le Pic épeichette (Dendrocopos minor). Cependant, aucune preuve très récente de nidification certaine de ces deux espèces n'a été révélée sur le site.

Statuts réglementaires européens et internationaux

Désignations et protections européennes et internationales

  • Directive Oiseaux Natura 2000 :
  • 16 espèces de l’Annexe I de la Directive (espèces dont la protection nécessite la mise en place de Zone de Protection Spéciale - ZPS)
  • Directive Habitat-Faune-Flore Natura 2000 :
  • espèces de l’Annexe II (Faune-Flore d'intérêt communautaire. espèces en danger, vulnérables, rares, endémiques) :
  • 1 poisson (la Bouvière)
  • 5 espèces de l’Annexe IV (Faune-Flore pour laquelle les Etats membres doivent prendre des mesures de protection strictes) 
  • 2 mammifères (chiroptères)
  • 1 amphibien
  • 2 reptiles
  • 1 espèces de l’Annexe V 
  • 1 amphibien
  • Convention de Bonn :
  • 53 espèces de l’Annexe II (espèces migratrices dont l’état de conservation en Europe est défavorable) :
  • 51 oiseaux
  • 2 mammifères (chiroptères)
  • 43 espèces d’oiseaux Accord AEWA (Accord sur la conservation des oiseaux d’eau migrateurs d’Afrique-Eurasie. 235 espèces concernées depuis 2002)
  • Convention de Bern :
  • 82 espèces de l’Annexe II : (Espèces de Faune strictement protégées en Europe)
  • 79 oiseaux
  • 1 mammifère (la Pipistrelle de Nathusius)
  • 1 amphibien
  • 1 reptile

maps_bleue Carte des groupements végétaux

© A. MURATET - 2004

Carte des groupements végétaux de la RNR du bassin de la Bièvre par A. MURATET

doc_classement_reserve Carte Mos/Ecomos simplifiée

Carto_Espaces_Naturels_Bievre_Simple_web

Légende  carte simplifiée RNR Bassin de la Bièvre

doc_classement_reserve Carte Mos/Ecomos détaillée

 

RNR_Bassin-de-la-Bievre_webV2

Legende carte RNR Bassin de la Bièvre

 


<< Retour

Vous êtes ici: Réserves Naturelles Régionales >> Bassin de la Bièvre

logo_natureparif
logo-region-IDF
logo_DRIEE_Ile-de-France